NOTRE HISTOIRE

Lorsque nous étions engagés avec l’association Le Rocher en cité, à Toulon, nous avons pu constater à quel point l’univers dans lequel évoluaient les jeunes dont nous nous occupions leur proposait peu de valeurs positives, de repères structurants et de modèles pour grandir. Les parents nous faisaient part de leur désarroi et de leur difficulté à trouver des soutiens solides pour exercer leur responsabilité éducative. Marqués par nos expériences dans divers mouvements de scoutisme, nous avons essayé de proposer aux enfants de participer à des activités scoutes extérieures à la cité, mais aussi d’importer le scoutisme en cité : dans les deux cas, la solution proposée était inadéquate. Il nous fallait adapter les outils pédagogiques proposés par le scoutisme aux enfants dont nous nous occupions. Au long des après-midi d’activités et des réunions de travail, nous avons construit une pédagogie “sur mesure” pour les enfants (8-11 ans), polarisée par deux objectifs : le développement des qualités personnelles et la construction de la fraternité. L’été, le premier camp avait lieu.

Lorsque notre engagement fut terminé, nous avons souhaité continuer à proposer à des structures d’éducation populaire cette pédagogie dont nous avions constaté l’efficacité. Nous avons poursuivi l’organisation de camps d’été, jusqu’à la création de l’association en 2017 et le lancement de la pédagogie des Explorateurs Juniors (7-11 ans) dans deux structures en région parisienne. En 2018, nous commençons à travailler la pédagogie des adolescents : en juillet a eu lieu le premier camp des Bâtisseurs et des Messagères (11-14 ans).

Découvrir le projet éducatif

L’ÉQUIPE

Jean

Clotilde

Priscille

Anne-Claire

ACCÉDER À L’ESPACE MEMBRE
FAIRE UN DON À L’ASSOCIATION

LES CLANS

Deux structures adhérentes mettent en oeuvre la pédagogie tout au long de l’année, en proposant des activités régulières pour les enfants. Il existe ainsi deux “clans” d’Explorateurs Juniors (8 – 11 ans) :

Coeurs fraternels
à Asnières

La maison des jeunes
à Paris

Le vendredi après-midi, après l’école